Oui c’est vrai c’est écœurant.
Bon ça l’est déjà beaucoup moins quand on a conscience que l’état de charognard, de vautour va de paire avec l’humanité : on va dire c’est son côté obscur de la farce.

On a toujours dépouillé nos morts en temps de guerre !
J’entends souvent « C’est la crise, C’est la crise, C’est la Grèce, C’est les socialistes ! »
Bon ok, alors c’est la guerre non ?
Ne sommes-nous pas en plein « mai 68 » de droite ? C’est le ghetto de Varsovie quoi !
C’est pas parce que c’est les vacances que ce n’est plus la crise et qu’on va faire un break sur le dépouillages de nos morts quand même !
Les puissants continus à s’enrichir et les misérables à crever, il n’ y a pas de trêve estivale là ! Le système capitalisme, non pardon, le socialisme, continu son oeuvre et personne ne bronche !

Il faut donc bien dissocier dépouillage de victime par de la racaille (c’était quelle race ? On a des clichés de PARIS MATCH ou pas ?) sur les rails des vacances et dépouillages des ressources, écrasage de gueule des uns au profit du confort des autres. Moi-même je possède une connexion haut-débit et un ordinateur portable Dell Vostro 1720, m’offrant le luxe de vous faire pipi sur la raie.

Je suis toujours quand même légèrement mort de rire quand :
– Du roquet ou du pitbull de droite ou de gauche s’envoient des salves dans la face, profitant du moindre prétexte de l’actualité pour brandir leur dogme respectif à deux balles.
– Vous vous faites les dents sur une affaire cependant peu ragoûtante, alors que la planète est à feu et a sang par ces putes d’industriels, de politiciens et de religieux.
– Que vos addictions aux joujoux de la consommation et vos lobby engraissent ceux qui ne manquent jamais d’imagination pour vous la mettre.
– Que des populations vivent en dessous du seuil de pauvreté
…….pendant qu’on pleure sur le vol d’un quelconque objet sur un défunt qui n’aura même pas eu le temps de l’inscrire sur son testament de toute manière.

Je suis choqué oui par l’acte de dépouiller un cadavre, bon c’est bizarre, je dois être une sorte d’illuminé, mais je ne pense pas avant tout à la racaille, ni au gouvernement, ni à sa politique, je pense en premier lieu à l’être humain, je me dis, comme F.Luchini que « l’homme est merveilleusement médiocre ».
Il est vrai que ce qui me choque peut-être encore plus c’est quand une poignée de pauvres électeurs impuissants sont « comme des chiens qui attendent la bouffe » et se jettent sur la moindre actualité pour foutre sur la gueule du parti politique adverse…
Non mais « Allo » ce que vous êtes petits, quoi ! C’est énorme !
D’autant plus qu’il n’y en a jamais un pour montrer éventuellement un début d’intelligence proposant un début de solution qui consisterait peut-être à bosser ensemble droite et gauche plutôt que de passer votre temps et nous faire perdre le nôtre à vous incendier mutuellement, pauvres cons !

Ps:
@ Fabrice :
1 / Tu as oublié le retour à la peine de mort dans ton super programme de Super Politicien (ah oui quand même pour les récidivistes, c’est encore la meilleure solution)
2 / On dit « les policiers », non « les flics » ! c’est limite racailles fais gaffe tu es en train de déteindre ! Tu files un mauvais coton doudou didon
3 / J’adore l’expression : « ton bord politique », j’ai l’impression d’être au comptoir d’un bar populaire de banlieue qui sent encore le tabac froid avec ses piliers défoncés d’extrême gauche et d’extrême droite…
@ Vince :
1 / Oui moi aussi je vois rouge quand un uniforme rôde dans les parages, c’est un traumatisme, c’est mon problème et oui je te confirme aussi je suis, par association donc comme tu le dis « un petit enculé » (et accessoirement un enculeur)… Je salue au passage ce remarquable vocabulaire de manifestants cathos !

Conclusion, il vaut mieux crever dans le 16ème que dans une de ces « zones » dangereuses même après la mort. J’adore ce terme « zone » que l’on doit à notre cher Fabrice National, ça fait peur et tout, ouuuuuhh… Tu l’as piqué dans un reportage de TF1 ou pas ?

Bonne vacances à tous, ça nous fait parler tout ça, mais ça ne va pas nous empêcher de dormir hein ? (Méthodes de JT, on parle des morts d’abord et on se quitte sur une note plus joyeuse, des nouvelles de l’été enfin là)….