Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Première séance de mon fils en activité foot…
Putain de dieu ! ! !
Qu’est-ce que je fais ici ???

Mise en bouche d’entrée, avant l’entraînement…
Conversations impressionnantes entre les différents entraîneurs sur les programmes TV de la veille, avec un vocabulaire digne d’une classe de cm1…
Le défilé des parents avec l’inévitable maman cagole (parfum banlieues parisiennes) et son fils de 3 ans arborant une crête de bouffon qui n’écoutera pour autant jamais les Sex Pistols, qui pensera que les méchants ce sont les indiens dans les westerns et qui court partout en gueulant parce qu’il faudra encore des années pour qu’il fasse des phrases…. Sa mère a oublié qu’elle a un fils, elle se concentre sur ses SMS en mâchant comme un veau dans son sweat-shirt à capuche avec I love N.Y. écrit en strass…
Il y a plus loin les pères, en survêtements eux aussi, tongs, lunettes de soleil, mains dans le dos, qui sont déjà en place autour du terrain scrutant au loin, je ne sais pas trop quoi, les mômes sont encore tous aux vestiaires… Il y en a un dont on saura qu’il porte un caleçon avec des coeurs genre M&M’s…

Diverses exclamations fusent depuis les vestiaires : « sérieux ? », « t’as vu… t’as vu… », « sur la tête de ma mère… », « vas-y aussi, nique sa mère… », etc…
Un délice…

Enfin : entrée des enfants sur le terrain… au pas de course, s’il vous plaît, histoire de les préparer au futur show, au cas où, un jour, ils gagneraient des millions….

Entre les conseils et/ou les ordres vomis par les coach, les shoot, les cris du terrain sous les crampons, il y a les sifflets !
Je me sens comme un mec qui fume un joint encerclé par un flic qui le siffle, caché derrière une poubelle et qu’on ne voit jamais ! Du stress, du vrai !

Bon évidemment pas l’ombre d’une fille… normal…

Comme j’envie les parents qui ont une fille…
Je me vois déjà au cours de danse, assis sur du parquet vitrifié, à la place d’une pauvre herbe sèche parsemée de capsules et de vieux mégots…
Ecoutant du classique au piano, à la place du beuglement des entraîneurs appelant Kévin, Karim, Michael, Diego, Maxence, lucas, Enzo,… des tutus, des body à la place des t-shirt fluo et des grosses chaussettes qui puent…

Tout cela avec le temps qui se couvre de plus en plus…
Il reste encore une heure d’entraînement, juste le temps que je me prenne la sauce, comme pour bien confirmer la définitive allergie que j’ai pour ce sport à la con…
Ce sera aussi « douches obligatoires » pour les enfants, sur place et tous ensemble… le moment idéal pour lâcher des vannes de bonhomme et se foutre de la gueule de ceux qui ont une petite bite… Ils ont vraiment pensé à tout !

Il manquait un truc, un seul : Ils ne leur ont pas fait chanter la Marseillaise !

Ô putain de dieu, j’ai évité le supplice pendant 40 ans et voila que ça me tombe sur le coin de la gueule… Quelle galère….

Et merde ! Je viens de perdre deux heures de ma vie !

Normal
0
21

avec I<3 N Y écrit en strass…